Les plantations

Quand un arbre tombe ou est coupé car devenu fragile et dangereux, on tente de le remplacer par une essence semblable, moins sensible à un champignon, plus résistante à la sécheresse, en pensant lieu, couleur, saisons, port…  
Ainsi…
-     un févier d’Amérique attaqué par un amadouvier est déjà remplacé par un jeune févier insensible à ce champignon,

-    un hêtre fastigié et un Parrotia persica sont plantés en fond de grande pelouse pour le jour ou le tilleul disparaîtra,

-    des liquidambars viennent remplacer des érables sycomores qui avaient poussé spontanément dans une clairière,

-    trois Ginkgos remplacent un marronnier rose tombé car parasité et irremplacable par un marronnier toujours sensible..

-    deux séquoias sont installés dans une clairière proche de l’emplacement de leurs aînés,

-    un bosquet de Tilia henryana va développer son feuillage exubérant pour combler le vide d’un autre marronnier,

-    1500 narcisses, des carex, des canches, des hydrangéas sont installés sur l’île agrandie,

-    Un magnolia offrira des belles couleurs face à la salle polyvalente,

-    Dix cyprès chauves fixeront bientôt les berges de l’île d’amour…

-    A suivre…

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×